REGIONS VITICOLES

« Le Pays du Vin », voilà comment la France est surnommée, à juste titre, au-delà de ses frontières. Une réputation historique, fondée, qui est liée à un savoir-faire unique, une diversité inégalée et un terroir d’une richesse infinie. Vins rouges, blancs, rosés, liquoreux, moelleux… la France regroupe plus de 3 000 vins différents, et se positionne depuis toujours comme le premier producteur de vin au monde.

Bordeaux


Le vignoble bordelais représente 17 % du vignoble français et présente de multiples nuances gustatives. Il produit 84 % de vins rouges et 16 % de blancs. La Gironde joue un grand rôle de régulation des conditions climatiques, les forêts landaises cassent les vents d’ouest et la géologie propice en font une région où la vigne s’épanouit très favorablement, ce qui est à l’origine de sa grande renommée.

En rouge, on trouve principalement le merlot, cépage précoce qui donne des vins charnus et le cabernet-sauvignon, cépage tardif que l'on réserve aux sols de graves, chauds et bien drainés. Les vins qui en sont issus sont souvent tanniques. Le cabernet-franc donne des vins également charpentés. On trouve aussi le malbec, assez rustique et le petit-verdot, cépage d'appoint dans le Médoc, pour apporter du tanin.

En blanc, on utilise le sauvignon dont les vins sont vifs et aromatiques, et le sémillon, cépage principal des grands vins liquoreux, et la muscadelle.

vin_1.png Vins de Bordeaux : découvrir la sélection de Viniphile





Loire


Le vignoble du Val-de-Loire s’étend sur près de 800 km. Les conditions climatiques délimitent 4 régions très différentes :

  • Le pays nantais caractérisé par un cépage précoce, le melon-de-Bourgogne, planté sur des sols de schistes.
  • L’Anjou-Saumur est une zone plus chaude et moins humide. On y retrouve le chenin, qui produit des vins secs, mousseux et même moelleux et le cabernet-franc en rouge.
  • La Touraine repose sur un terroir calcaire. Sont présents de nombreux cépages : cabernet, chenin, gamay, côt, sauvignon et pinot-noir.
  • Les vins du Centre sont caractérisés en blanc par le sauvignon et en rouge, par le pinot-noir et le gamay.


Plus on s’approche de la source de la Loire, plus les vins blancs sont secs. C’est le cas du Sancerre, du Pouilly, du Reuilly, du Quincy et du Saint-Pourçain. Même chose à l’estuaire pour le Muscadet. Au cœur au contraire, les vins rouges de Bourgueil, Chinon, Champigny et Saint-Nicolas-de-Bourgueil sont tanniques. Ils sont entourés par de grands vins moelleux, Vouvray et Coteaux-du-Layon.

 

vin.png Vins de Loire : découvrir la sélection de Viniphile






Bourgogne


La réputation de la Bourgogne n’a jamais cessé de s’affirmer. C’est une grande région qui s’étend sur 3 départements : l’Yonne (Chablis), la Côte-d’Or (Côte-de-Beaune et Hautes-Côtes) et la Saône-et-Loire (Côte-Chalonnaise et Mâconnais). Le climat y est continental avec des hivers rigoureux et des étés chauds. Le cépage majoritaire est le pinot-noir pour les rouges et le chardonnay pour les blancs, l’aligoté étant réservé aux Bourgogne-aligotés et aux mousseux. On trouve aussi du Gamay, utilisé en association avec le pinot-noir pour la production de Mâcon rouge et de Bourgogne Passe-Tout-Grain.

La nature des sols, l’exposition des vignes et les variations climatiques ont donné naissance aux très nombreux crus.

On distingue 5 types d'appellations contrôlées, fondées sur la notion d'origine et de qualité :

    • Les appellations régionales peuvent être produites sur l'ensemble de la Bourgogne viticole.

    • Les appellations sous-régionales désignent des régions précises, à l'intérieur de la Bourgogne : Bourgogne Irancy, Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits, Mâcon...

    • Les appellations communales, dont le nom vient de la commune de production. Dans chaque commune, le vignoble est divisé en lieux-dits, appelés climats, qui sont parfois mentionnés en complément de l'appellation communale.

    • Les premiers crus : il s'agit de climats de qualité, toujours mentionnés en association avec la commune dont ils sont issus.

    • Les grands crus sont les climats au terroir exceptionnel et d'une grande renommée. Leur nom seul suffit à les désigner, et ils constituent une appellation contrôlée à part entière.

 

vin_2.png Vins de Bourgogne : découvrir la sélection de Viniphile

 





Côtes-du-Rhône


Le vignoble s’étend sur 200 km, sur les 2 rives du fleuve. Il produit essentiellement des vins rouges (90 %), mais aussi des vins rosés, blancs, mousseux et des vins doux naturels. Il regroupe 2 zones très différentes : une partie septentrionale (Côte-Rotie, Condrieu, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage) au nord et une partie méridionale (Gigondas, Châteauneuf-du-Pape, Tavel, Côtes-du-Rhône et Villages) au sud.

Les Côtes-du-Rhône septentrionales sont installés sur des terrasses abruptes, étroites et granitiques. Le climat y est ensoleillé, mais assez frais, tempéré par des brouillards matinaux. Les cépages sont la syrah pour les rouges et le viognier ou marsanne et roussanne pour les blancs. Les rouges sont délicats, riches en couleur avec du corps et demandent à vieillir pour exalter toutes leurs richesses.

Les Côtes-du-Rhône méridionaux sont installés sur des coteaux et terrasses plus larges et sur des sols argilo-calcaires, très caillouteux. Le climat est méditerranéen, avec une saison sèche de mai à septembre, renforcée par un vent violent, le Mistral. Les vins sont issus d’un assemblage de nombreux cépages avec une prédominance de grenache-blanc et noir.


vin_3.png Vins de la Vallée du Rhône : découvrir la sélection de Viniphile






Beaujolais


Le Beaujolais couvre 22 000 hectares avec un seul cépage rouge : le gamay-noir-à-jus-blanc. Il y a très peu de vin blanc. Au nord, les sols granitiques produisent des vins plus corsés, les Beaujolais-Villages. Au sud, les sols argilo-calcaires donnent naissance à des vins souples et fruités en Beaujolais et Beaujolais-Supérieur.

Enfin, sur les sols composés de granites et de schistes, se trouvent les 10 crus Brouilly, Côte-de-Brouilly, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Juliénas, Moulin-à-Vent, Chenas, Saint-Amour et Régnié. Ils sont plus charnus, plus structurés.

Les vins rouges sont vinifiés en macération carbonique (ou vinification en grains entiers) : vendangés manuellement, et dans des clayettes (récipients de faible contenance), les raisins arrivent intacts au chais et sont mis en cuve sans avoir été foulés.

Les Beaujolais, Beaujolais-Supérieurs et Beaujolais-Villages peuvent être commercialisés en primeur, c'est-à-dire dès le 3ème jeudi de novembre.

 

vin_4.png Vins du Beaujolais : découvrir la sélection de Viniphile






Alsace


Le vignoble alsacien est adossé au massif des Vosges. Bien abrité, il jouit d’un climat exceptionnel, semi-continental à pluviométrie très réduite. L’Alsace présente une extrême diversité de terroirs composés tour à tour de calcaire, d’argile et de granit. Particularité du vignoble alsacien, les vins portent le nom du cépage dont ils sont issus à 100 % : gewürztraminer, riesling, sylvaner, muscat … Seule exception, l'Edelzwicker, produit de l'assemblage de plusieurs cépages.

On y trouve d’ailleurs de nombreux cépages : gewürztraminer, riesling, pinot-gris, muscat, sylvaner, pinot-blanc (ou klevner) et chasselas pour les blancs, pinot-noir pour les rouges et rosés.

Cette région produit aussi des crus sous l’appellation Alsace-Grand-Cru, pour les cépages riesling, gewürztraminer et pinot-gris.

Cinquante lieux-dits ont droit à l'AOC Alsace-Grand-Cru pour les cépages riesling, gewürztraminer, muscat et pinot-gris.

 

vin_5.png Vins d'Alsace: découvrir la sélection de Viniphile






Jura

Ce territoire, limité au strict département du Jura, produit une grande variété de vins : rouges, rosés, blancs, jaunes, de paille, mousseux, crémant, fine et macvin, sans doute unique au monde. L’encépagement est composé de poulsard, trousseau et pinot-noir pour les rouges et rosés ; chardonnay et savagnin pour les blancs et le vin-jaune de garde.

Savoie


Le vignoble s’étend sur les départements de la Savoie, Haute-Savoie, Isère et Ain. Il produit des vins blancs, rouges, rosés et mousseux. Les cépages sont bien adaptés au climat : gamay-noir-à-jus-blanc, mondeuse et pinot-noir pour les rouges et rosés ; roussette, aligoté, chardonnay, jacquère pour les blancs.

Auvergne


Le vignoble compte 1000 hectares de vigne. Les vins blancs sont issus du cépage chardonnay, les rosés ou gris, du gamay, les rouges du gamay également assemblés bien souvent au pinot-noir.

Sud-Ouest


Le vignoble est très morcelé et produit des vins variés et excellents. Il est caractérisé par une grande diversité de cépages que l’on ne trouve parfois nulle part ailleurs : l’auxerrois pour le Cahors, la négrette aux arômes particuliers pour le Frontonnais, le tannat, très charpenté, pour les Madirans. En blanc, le petit-manseng produit les Jurançons secs et le gros-manseng les Jurançons moelleux. Et puis d’autres cépages qui viennent du bordelais, pour les vins de Buzet notamment, avec le merlot, le cabernet-franc, le cabernet-sauvignon, le sémillon, le sauvignon ou encore la muscadelle.

En rouge, l'auxerrois donne au Cahors sa couleur noire. La négrette, en Frontonnais, a des arômes très particuliers. Le tannat, très charpenté, produit les vins de Madiran. Le fer-servadou (ou pinenc) apporte sa structure aux vins des Côtes-de-Saint-Mont. A Gaillac, le duras donne des vins très fruités et le braucol apporte des tanins.

En blanc, le petit-manseng produit les Jurançons moelleux et le gros-manseng les Jurançons secs. L'arrufiac donne au Pacherenc son goût de pierre à fusil. A Gaillac, le mauzac domine, en association avec le len-de-l'el.

Tous ces cépages, qui ont failli disparaître à la suite de la crise phylloxérique, ont retrouvé aujourd'hui leurs lettres de noblesse et donnent aux vins du Sud-Ouest un accent inimitable.





Provence


C’est un vaste vignoble, sans doute le plus ancien. Il s’étend sur les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes. Le mourvèdre y est associé au grenache et au cinsaut. La Provence produit à la fois des vins blancs, rouges et les fameux rosés, caractérisés par de jolies couleurs et aux arômes secs et fruités.





Languedoc-Roussillon


C’est le vignoble le plus vaste de France (34 % du vignoble français) sur lequel règne un climat méditerranéen : douceur de l’hiver, chaleur et longue sécheresse de l’été, vents importants. Cette région a connu une véritable révolution qualitative.

Elle s'est faite par une amélioration de l'encépagement, par une sélection parcellaire rigoureuse et par une maîtrise des rendements et des vinifications.

Elle est caractérisée par une grande variété de cépages : carignan, cinsault, syrah, mourvèdre, grenache, pour les rouges. Clairette, muscat, maccabeu, grenache-blanc … pour les blancs.

Les terroirs sont très variés, tant par l'altitude qui va des côtes de sable jusqu'aux contreforts du Larzac, que par la topographie, l'exposition ou les microclimats.

C'est dans cette région que sont produits la plupart des vins doux naturels.






Corse



Parfumé de toutes les senteurs du maquis, le vin de Corse profite du climat méditerranéen, doublé de l’influence de la mer. Les vins sont produits à partir d’une quarantaine de cépages locaux : niellucciu, sciaccarellu, vermentino entre autres, qui apportent aux vins corses toute leur typicité. C'est un pays au soleil chaud, mais l'altitude et l'influence maritime lui confèrent une grande fraîcheur, bénéfique pour la qualité. Le vignoble couvre près de 7 000 hectares et repose sur une grande diversité de sols.






Champagne


Le vignoble ne représente que 5 % du vignoble français et se trouve à la limite nord pour la culture de la vigne. La région jouit d’un climat favorable avec des hivers doux, des étés et automnes ensoleillés. Les rivières jouent un rôle important dans la régulation de l’humidité tandis que les sols crayeux restituent la chaleur à la vigne favorisant la maturation.

3 cépages seulement sont autorisés à entrer dans la composition : le pinot-noir, cépage rouge, apporte au Champagne corps et longévité. Le pinot-meunier, rouge aussi, atténue l’acidité et donne des vins fins mais moins nerveux. Le chardonnay, cépage blanc, donne des vins fins, racés et frais, très élégants. Les Champagnes résultent pratiquement tous d’assemblage entre ces cépages, exception faite des Blancs-de-Blancs (cépage chardonnay uniquement).

 

vin_6.png Champagne : découvrir la sélection de Viniphile